Les temps simples

Le présent de l'indicatif

·         Formation complexe, souvent un radical propre (tonal) au singulier et un autre radical (atone) au pluriel.

Exemple : Marc marche dans le jardin.

L'imparfait

·         Temps très largement utilisé dans la langue orale et la langue écrite, l'imparfait induit une idée d'action qui dure (par opposition à une action instantanée)

·         Formation et conjugaison : l'imparfait se forme toujours à partir de la première personne du pluriel du présent de l'indicatif.

Exemple : Marc marchait dans le bois.

Le passé simple

·         Il est très peu utilisé dans la langue orale populaire (langage dit courant) dans laquelle il est remplacé par le passé composé. Sa place est toutefois retrouvée dans le registre de langue dit soutenu. Il décrit une action brève et révolue.

·         Formation et conjugaison : sur le radical du passé.

Exemple : Marc se cassa la jambe.

Note : en français contemporain, pour donner au passé composé une valeur de passé simple, on utilise une locution (« tout à coup », « et alors », « très vite »…)

Le futur simple

·         Formation et conjugaison sur le radical du passé

Exemple : Marc se cassera la jambe.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site