Les vers et la prose

L'écriture poétique ne peut être cependant réduite à la versification. Si on la définit comme un travail sur les mots, sur leur réalité sonore, leur répétition, leur rythme, leur sens, on peut trouver de la poésie dans la prose.
Le poème en prose est apparu au XIXe siècle. Il est libéré de la mécanique du vers, des contraintes de la rime, et se présente souvent sous la forme de courts paragraphes appelés versets. La phrase y gagne en liberté, ce qui permet de nouvelles harmonies du rythme et des sons.
Sa disposition dans la page et les grandes marges blanches dans lesquelles, selon Paul Eluard, le lecteur peut rêver, définissent visuellement le poème, en vers ou en prose, comme un dessin formé de mots (les Calligrammes de Guillaume Apollinaire).

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site