La communication par l'image

L'image, des grottes de Lascaux aux vignettes des bandes dessinées, est non seulement un moyen d'expression artistique, mais un outil réel de communication bien antérieur à l'écriture.

Actuellement, il existe des images fixes (dessins, peintures, gravures...) et des images animées (cinéma, image vidéo...).

 1. Réalité matérielle

Une image est un assemblage de points, de lignes, de surfaces, de couleurs, dont la disposition donne parfois l'illusion du volume, de la lumière, du mouvement, de la vie.

La perspective géométrique est l'organisation des objets sur la surface, de telle sorte que leur représentation corresponde à la perception visuelle qu'on peut en avoir. Par exemple, une table dessinée de manière qu'on pense la voir en trois dimensions.

Parmi les couleurs, on distingue les couleurs froides (celles qui se rapprochent du bleu) des couleurs chaudes (jaune, orangé, rouge) ; les couleurs primaires (jaune, rouge et bleu) des couleurs complémentaires (par exemple, le vert est complémentaire du rouge).

2. Le point de vue

Toute image suppose un point de vue: ce qui est montré par l'image est en fait ce qui est vu par l'œil du peintre. Au cinéma, l'image peut montrer ce que voit le cinéaste (point de vue objectif) ou ce que voit l'un des personnages du film (point de vue subjectif).

Le  cadrage détermine la portion d'espace représentée : par exemple, un plan d'ensemble ou un gros plan, ou encore un travelling.

Le montage des images ou des films permet d'introduire la notion de temps, en ralentissant ou en accélérant son déroulement.

 3. Le sens de l'image

Ce que l'image montre constitue sa dénotation. Par exemple, une photo d'Edouard Boubat, intitulée "île Saint-Louis" représente un parapet le long de la Seine. Sur le parapet, un couple d'amoureux enlacés ; au pied du parapet, un homme et une femme visiblement sans aucune ressource, assis côte à côte.

Ce que l'image suggère constitue ses connotations. Dans l'exemple précédent, il y a une opposition manifeste entre ce que représente ce bord de Seine pour les amoureux (ouverture vers l'avenir) et pour les deux autres personnages (mise à l'écart de la société).

 L'image peut ainsi revêtir plusieurs fonctions :

- référentielle : elle peut être descriptive ou narrative, comme dans les fresques historiques ou les BD ; elle peut aussi être informative ou explicative, comme dans les documentaires, les schémas...

- poétique ; elle peut être expressive (en suscitant des sentiments, comme le voulait la peinture impressionniste de la fin du XIXème siècle) ou symbolique (comme dans la peinture surréaliste qui ne représente jamais la réalité telle que nous la connaissons).

- injonctive et argumentative: la caricature, la publicité, le dessin humoristique veulent nous convaincre ou nous faire réfléchir.

Enfin, l'image peut se charger d'un sens individuel ou collectif (religieux, social, politique), selon les périodes et les créateurs. Comme pour un texte, il est donc important de situer historiquement une image (tableau, publicité, film...) lorsqu'on désire l'analyser.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site