Leçon 7

Les interrogations

Emploi des pronoms interrogatifs simples

Dans le style direct et indirect.

 

 

 


CONVERSATION ET TEXTE DE MEMORISATION

 

MONIQUE : Qui est ce jeune homme avec lequel tu parlais ? Que fait-il ?

CLAUDE : C’est un étudiant de première année de droit.

MONIQUE : Tu as discuté longuement avec lui. De quoi parliez-vous ?

CLAUDE : Des derniers examens. Il a échoué et il doit recommencer son année.

MONIQUE : A quoi penses-tu ?

CLAUDE : Je me demande avec qui je vais faire mes dernières révisions avant le concours. Sais-tu qui pourrait m’aider ?

MONIQUE : Qu’est devenu ton fidèle ami ? Je me demande ce qui lui est arrivé.

CLAUDE : Il est parti dans sa famille pour une semaine. Mais comme tu es curieuse aujourd’hui ! Tu poses sans cesse des questions.

 

QUELQUES MODELES STRUCTURAUX

 

Style direct

Style indirect

Qui est ce jeune homme ?

Qui est-ce qui a vu le Mont Blanc ?

Que fait-il ?

Qu’est-ce que tu dis ?

De quoi parliez-vous ?

Dis-moi qui est ce jeune homme.

Dites-moi qui a vu le Mont Blanc.

Je veux savoir ce qu’il fait.

Je veux savoir ce que tu dis.

Explique-moi de quoi vous parliez.

 

 

 

NOTES: On pose souvent des questions à l’aide de pronoms interrogatifs simples qui, que, avec quoi, avec qui, de quoi, à qui, à quoi,…

Ils s’emploient dans l’interrogation directe et dans l’interrogation indirecte. Dans le style indirect,  on introduit une proposition principale dis-moi, je me demande, je veux savoir, j’ignore, etc. Cette principale est suivie de la question à la forme affirmative, le plus souvent sans inversion du sujet (avec les pronoms par exemple) mais l’inversion peut être employée avec des noms pour des raisons d’équilibre et d’harmonie de la phrase (voir notes, leçon précédente).

Le pronom interrogatif que, ou, qu’est-ce que, devient ce que au style indirect.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site