Le déterminant-Définition

Le déterminant est un mot qui précède un nom et qui permet à ce nom d'être utilisé dans une phrase. Les dossiers sont rangés dans cette armoire (et non Dossiers sont rangés dans armoire : les et cette sont des déterminants). La plupart des déterminants reçoivent les marques de genre (masculin, féminin) et de nombre (singulier, pluriel) du nom qu'ils déterminent. Si vous voulez connaître les programmes de cette soirée, appelez nos hôtesses (les : masculin pluriel comme programmes ; cette : féminin singulier comme soirée ; nos : féminin pluriel comme hôtesses.)

On classe les déterminants en différentes catégories selon les informations qu'ils apportent : les articles, les déterminants possessifs, les déterminants démonstratifs…

On prend soin aujourd'hui de distinguer les déterminants (que l'on appelait autrefois adjectif possessif, adjectif démonstratif…) des adjectifs (que l'on appelait adjectif qualificatif) : les adjectifs peuvent être supprimés, ils peuvent se placer après le nom, on peut employer plusieurs adjectifs. Les déterminants n'ont pas ces caractéristiques. Le dossier vert est rangé dans la grande armoire (On peut dire Le dossier est rangé dans l'armoire, mais pas dossier vert est rangé dans grande armoire). Le nom précédé du déterminant perd ainsi son simple statut de mot du dictionnaire (chien) en le renvoyant à une réalité du monde (un chien, le chien). C'est pourquoi, le plus souvent, le nom propre, qui par sa nature renvoie seul à une réalité du monde, n'a pas besoin de déterminant dans une phrase. Catherine est arrivée (Le nom propre Catherine s'emploie sans déterminant). La secrétaire est arrivée (Le nom commun secrétaire est employé avec un déterminant le).

Les différentes catégories de déterminants

Selon le type d'informations qu'ils apportent, on distingue :

les articles

le, la, les, un, une, du, de la

les déterminants démonstratifs, qui localisent (dans l'espace ou le temps)

ce, cet, cette, ces

les déterminants possessifs, qui renseignent sur le possesseur

mon, ton, son…

les déterminants cardinaux, qui renseignent sur le nombre

un, deux, trois…

les déterminants indéfinis, qui notent le caractère indéterminé

aucun, plusieurs, quelque, tout…

les déterminants interrogatifs, qui indiquent que la question porte sur le nom

quel

les déterminants exclamatifs, qui indiquent que l'exclamation porte sur le nom

quel

 

Les déterminants cardinaux et quelques déterminants indéfinis ne varient ni en genre ni en nombre. Les quatre amis se sont connus à Paris ; les quatre amies. Il y a plusieurs années ; il y a plusieurs mois. En plus de varier en genre et en nombre, les déterminants possessifs varient en personne. Mon livre, son livre, notre livre. Les langues littéraire et juridique emploient également le déterminant relatif lequel (laquelle, lesquels, auquel…). Ce déterminant est resté seulement courant dans la locution auquel cas. Nous vous accordons un délai, lequel délai ne pourra être prolongé davantage (lequel détermine délai). À ces déterminants correspondent des pronoms qui peuvent avoir la même forme ou non. Certains points ont été évoqués au cours de la réunion (certains est un déterminant indéfini qui détermine points). Parmi les points évoqués, certains avaient été déjà résolus (certains est un pronom, mis pour points). J'étudierai d'abord ses questions ensuite les vôtres (ses est un déterminant possessif qui détermine questions ; les vôtres est un pronom mis pour questions).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site