Château de Châteaudun

Surplombant la vallée du Loir, ce château occupait une position stratégique aux confins de la plaine de la Beauce. Il fut au 15e siècle la propriété de Jean de Dunois puis celle de ses descendants, membres de la famille de Longueville, jusqu'en 1694. Des travaux qui commencèrent vers 1450 pour ne s'achever que vers 1530 firent de l'ancien château féodal une demeure confortable et claire. Le corps de logis comporte deux étages surmontés par un comble gigantesque, qui habille le donjon. Travées de fenêtres et travées vides alternent régulièrement. Une élégante balustrade gothique court à la naissance des combles. Une sainte-chapelle gothique bâtie par Dunois jouxte le donjon ; elle porte les statues de quinze saints. La cour a conservé deux escaliers à loggias, l'un au décor flamboyant et l'autre, qui en reprend le schéma, d'époque Renaissance. Les deux styles cohabitent parfaitement. L'intérieur est admirablement bien conservé, en particulier les vastes cuisines, dont les voûtes d' ogives retombent sur deux grandes cheminées. Restauré à partir de 1930, le château conserve une importante collection de tapisseries. Récemment, un jardin médiéval a été conçu au pied du donjon sur le thème "cuisine et médecine au Moyen Âge"

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site