Château de Maisons

C'est le célèbre architecte François Mansart qui construisit le château de Maisons entre 1632 et 1646. Il constitue la pièce maîtresse d'une grande composition axée sur une perspective. Modèle de l'architecture à la française avec ses façades majestueuses, ses proportions élégantes, ses toitures hérissées de hautes cheminées, Maisons représente l'exemple parfait d'une fastueuse demeure d'un parlementaire fortuné du 17e siècle : René de Longueil. Celui-ci accueillit en avril 1651 le jeune Louis XIV. Le roi se souvint des sculpteurs et décorateurs ayant oeuvré à Maisons et les appela plus tard sur son chantier de Versailles. Le vestibule et l'escalier d'honneur, le Cabinet aux miroirs, les décors des cheminées, le plafond à coupole expriment déjà tout le raffinement du Grand Siècle et le goût de l'apparat. De superbes écuries furent réalisées vers 1660, par François Mansart A la fin du 18e siècle, le domaine de Maisons devint la propriété du comte d'Artois, frère de Louis XVI et futur Charles X, passionné de chevaux, qui introduisit la mode des courses hippiques. Après la Révolution, le maréchal Lannes acheta le château de Maisons où il reçut la visite de Napoléon. Le banquier Jacques Laffitte lui succéda. Il lotit le grand parc, fit démolir les écuries et contribua au développement de la commune en favorisant l'organisation de réunions de courses. A la fin du 19e siècle, Maisons-sur-Seine devient Maisons-Laffitte. En 1905, l'Etat acheta le château pour le sauver de la destruction.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×