Domaine National de Saint-Cloud

Au 16e siècle, les Gondi, issus d'une famille de riches financiers florentins, firent bâtir sur un coteau dominant la Seine une résidence entourée de vastes jardins en terrasse. Devenu la propriété de Philippe d'Orléans, frère de Louis XIV, le domaine fut agrandi par les architectes Le Pautre et Mansart et les jardins redessinés par Le Nôtre ; il fut racheté en 1785 par Marie-Antoinette. Remanié après l'époque révolutionnaire, le château de Saint-Cloud fut la résidence favorite des souverains jusqu'à Napoléon III. Un incendie intervenu au cours de la guerre de 1870-1871 détruisit la plus grande partie du château de Saint-Cloud. La Troisième République décida de raser entièrement les parties non encore détruites de ce bâtiment trop intimement lié aux souvenirs de la monarchie et de l'Empire. Le domaine national de Saint-Cloud, d'une superficie de 460 hectares, est un merveilleux témoignage de jardin à la française, mais aussi un conservatoire des techniques hydrauliques anciennes. Cascades, fontaines et autres jeux d'eau viennent animer un abondant décor de verdure.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site