Musée des Plans-Reliefs

La fabrication de plans-reliefs maquettes de villes fortifiées à vocation stratégique est née d'une initiative de Louvois. Le ministre de Louis XIV donna naissance en 1668 à une collection qui ne cessa de s'enrichir durant plus de deux siècles. Les ingénieurs du roi réalisèrent alors des plans-reliefs des places françaises situées aux frontières du royaume, mais aussi des villes étrangères prises à l'ennemi. Outre leur intérêt militaire, ceux-ci constituaient des objets de prestige, témoignages de la puissance de la monarchie et du royaume, ainsi que des œuvres commémoratives, illustrant les grandes batailles et les grands sièges. Leur production ne cessa que vers 1870, avec la disparition des fortifications bastionnées. La collection, d'abord conservée aux Tuileries, fut transférée au Louvre en 1700, puis en 1770 à l'hôtel des Invalides. En raison de son intérêt historique éminent, elle a été classée monument historique en 1927. Elle est aujourd'hui conservée par le musée des plans-reliefs (dans l'hôtel des Invalides), créé 1943, qui présente une centaine de maquettes de villes françaises et étrangères. Une partie d'entre-elles ont été mises en dépôt au musée des Beaux-arts de Lille.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site