leçon 2

Leçon 2

 

Emploi des pronoms personnels

Complément d’objet indirect ou d’attribution,

Pronoms réfléchis.

 

 

 CONVERSATION ET TEXTE DE MEMORISATION

 

CLAUDE : Je viens te chercher pour retrouver Pierre et Jacques, je leur ai donné rendez-vous au jardin du Luxembourg. Ils nous parlent de leur voyage en Espagne.

MONIQUE : Mais je ne suis pas prête encore. C’est la fête de maman ce soir ; j’y pense maintenant et je tiens à lui offrir des fleurs. Veux-tu  aller chez la fleuriste en acheter ? C’est tout prés d’ici.

CLAUDE : je t’obéis toujours. Que veux-tu, des roses rouges ?

MONIQUE : Oui, j’en veux dix, et achète aussi quelques branches de mimosa. Achètes-en quatre ou cinq.

CLAUDE : je te demande d’être prête lorsque je reviendrai.

MONIQUE : je te le promets ; sois-en sûr. Je m’habille et me coiffe très vite.

 

QUELQUES MODELES STRUCTURAUX

 

J’offre des fleurs à ma mère.                              Je lui offre des fleurs.

Je donne rendez-vous à mes amis.                     Je leur donne rendez-vous.

Ils parleront à toi et moi de leurs vacances.       Ils nous parleront de leurs vacances.

J’obéis toujours (à toi).                                       Je t’obéis toujours.

Veux-tu des roses ?                                             En veux-tu ?

Je veux des roses.                                                J’en veux six.

Elle pense à sa fête.                                             Elle y pense.

Elle est sûre d’être prête.                                     Elle en est sûre.

Qui coiffe Monique ?                                           Elle se coiffe (elle-même).

 

Notes : les pronoms personnels peuvent être compléments indirects me, te, lui, nous, vous, leurs, ils, remplacent une personne, un nom de personne ou d’animal ; ils peuvent être complément d’objet indirects, ou complément d’attribution. En est un pronom personnel quand il signifie de cela ; il peut remplacer un nom complément d’objet direct précédé d’un article indéfini (des fleurs). Y est un pronom personnel quand il signifie à cela.

Ne pas confondre avec en et y adverbes de lieu (signifiant de là, là).

 

 

 

1) Pourquoi Claude est-il venu chercher Monique?

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×